triangle d'exposition exemple

Qu'est ce que le triangle d'exposition ?

Vous avez votre première appareil photo et vous vous demandez désormais comment réussir vos premières photos ?

Nous allons au travers de cet article vous expliquer comment exposer correctement vos images grâce à un trio de techniques essentielles: le triangle d’exposition.

Pourquoi faut-il absolument le comprendre ?

Après tout il existe un mode automatique sur votre appareil photo… Sauf que votre appareil n’a aucune idée du rendu que vous souhaitez avoir ! Il va sans arrêt essayer de trouver un juste milieu, ce qui rendra au final des photos assez plates dans le meilleur des cas, ou complètement ratées dans le pire des cas ! Pour faire des photos avec le rendu exact que vous souhaitez il faudra donc s’intéresser sérieusement au triangle d’exposition, qui constitue la base de la photographie.

1 – La sensibilité ISO

Commençons par le plus facile. Ce paramètre, contrairement aux 2 prochains, n’a aucune considération artistique.

Ce réglage définit la sensibilité du capteur de votre appareil vis-à-vis de la lumière qu’il reçoit. Par exemple, dans un lieu sombre ce sont les ISOs qui vous permettront d’obtenir des images où on voit quand même quelque chose ! (Les églises, les intérieurs peu lumineux, les extérieurs la nuit.) Attention cependant, plus la sensibilité ISO est haute, plus le risque d’apparition de bruit dans votre image est élevé (ces tous petits pixels de couleur différente).

La limite acceptable dépend de votre appareil et de votre tolérance vis a vis du bruit. A vous de la définir en réalisant des tests (après avoir compris le triangle d’exposition 🤗). Une fois défini et si possible, vous n’aurez qu’à définir une plage minimum et maximum sur votre appareil pour ne plus avoir à y penser.

A retenir: plus vous augmentez le chiffre de votre sensibilité ISO, plus vous rendez votre image lumineuse.

Sensibilité iso explication photo

2 – L’ouverture

Rentrons désormais dans le vif du sujet, restez concentrés !

Vous avez sans doute remarqué que sur votre objectif il est indiqué des chiffres comme 50mm f1.8 ou 24-70 F3.5-5.6. Les chiffres qui suivent le ‘f’ indique la capacité de votre objectif à laisser passer plus ou moins de lumière jusqu’au capteur de votre appareil photo.

Si vous ouvrez votre objectif à f2.8 alors vous aurez 2 fois plus de lumière qu’à f4 (1 stop). L’ouverture influence aussi sur la profondeur de champ, plus vous ouvrez grand (exemple f1.😎 plus la zone de netteté sera petite ! Idéal pour détacher votre sujet du fond en photo de portrait ou faire des photographies en situation peu lumineuse !

A retenir : plus l’ouverture est grande, plus la zone de netteté est petite et la quantité de lumière arrivant jusqu’au capteur est importante (très utile pour du portrait, de la photo de nuit.

Inversement, plus votre ouverture est petite, moins la quantité de lumière arrivant jusqu’au capteur est importante (ce sera plus utilisé pour de la photo de paysage car cela permet aussi une plus grande profondeur de champ, c’est à dire plus de netteté sur tous les plans).

Ouverture appareil photo explication triangle exposition

3 – La vitesse

3ième point du triangle d’exposition, la vitesse: elle définit le temps durant lequel le capteur de l’appareil photo va être exposé à la scène photographiée. Une vitesse élevée permet de figer le mouvement mais ne permet qu’à très peu de lumière de rentrer, à contrario une vitesse lente permet de créer du flou de mouvement et laisse plus de lumière arriver sur le capteur de l’appareil photo.

A retenir : Pour figer le mouvement, il faut une vitesse élevée. Plus la vitesse est élevée, plus la quantité de lumière arrivant sur le capteur est faible.

Vitesse triangle d'exposition explication photo

Conclusion

En alliant donc les ISOs, l’ouverture et la vitesse, vous serez capables d’exposer correctement vos images, c’est à dire de rendre votre image lumineuse comme vous le souhaitez. Laissez libre cours à votre imaginaire et testez !

Deux exemples pratiques utilisant le triangle d’exposition:

Vous avez désormais les premières cartes en main pour mieux appréhender les réglages de votre appareil ! N’hésitez pas à réaliser quelques exercices afin de valider et consolider vos acquis !

Ensuite il faudra, selon moi, vous intéresser à la lumière ainsi qu’à la post production pour donner d’autres bonds en avant à vos photographies !

Premier exemple d’utilisation: Photographier du mouvement

mariés qui sautent dans une piscine
f/2.5, 1/500s, ISO 125 - 55mm

Vous souhaitez faire des photos figées de mouvements de danse en détachant le sujet: vous vous servirez alors d’une grande ouverture (1.8 par exemple, ça dépendra de votre objectif) et d’une vitesse suffisamment rapide pour figer le sujet (1/250ième de seconde par exemple), puis vous définirez vos ISOs pour permettre d’avoir une scène convenablement éclairée.

2ième exemple : Capturer un éclair

triangle exposition éclair photographier
f/5.6, 10s, ISO 800 - 35mm

Vous souhaitez faire des photos d’un orage, de nuit: vous souhaitez un assez grande profondeur de champ, alors vous utilisez une ouverture relativement petite (F5.6 par exemple) et pour recevoir suffisamment de lumière, vous faites une pose longue avec une vitesse lente (par exemple 10 secondes). Comme vous faites une pose longue, vous n’avez généralement pas besoin de monter les ISOs car la lumière va rentrer dans l’objectif grâce à la vitesse d’obturation.

Laisser un commentaire

Qu’est ce que le triangle d’exposition ? – Instant Shooting