collaboration photo

La collaboration en photo

Faire des collaborations vous permettra d’être confronté à des situations parfois nouvelles et sans enjeux. Les intérêts sont nombreux, tant pour les photographes que pour les modèles :

    • Pouvoir tenter des choses créatives, tester de nouvelles choses
    • S’entrainer avec du nouveau matériel
    • Rencontrer de nouvelles personnes passionnées par l’image
    • Avoir du temps pour construire son idée et la mettre en pratique
    • Travailler une meilleure confiance en vous, ce qui vous fera vous sentir plus légitime si vous souhaitez vous lancer dans des prestations payantes.
    • Construire un book qui vous représente vraiment, renouveler votre portefolio

Où trouver sa collaboration ?

Pour notre part, nous avons commencé sur des groupes Facebook dédiés à ce sujet et quelques unes sur Instagram, en contactant directement des modèles.

Il existe également des sites internets comme book.fr mais nous les trouvons moins « spontanés ».

La demarche

collaboration photo mariage

Il est important d’échanger un minimum sur ce que le modèle attend et d’être transparent sur votre expérience en photo.

Vous pouvez proposer des photos d’inspiration ou en demander , pour notre part nous aimons bien créer des albums photo sur Pinterest et les proposer en tant qu’inspiration, ça permet de montrer l’ambiance générale qu’on aimerait obtenir sur les photos.

Essayez également de rester cohérent dans votre démarche vis à vis de votre expérience, si vous n’avez pas encore un portfolio alléchant il n’est pas forcément utile d’aller démarcher une personne avec une très forte expérience, du moins vous pouvez tenter votre chance mais ne soyez pas insistant et respectez les choix de la personne.

Vous pouvez aussi vous organiser pour réaliser un shooting avec des maquilleurs, coiffeuses, créatrices de robe, vidéastes par exemple. L’important est que tout le monde y trouve son compte !

enfant regard appareil photo

Le contrat entre vous

Ce n’est pas parce que vous faites une collaboration que le contrat n’est pas nécessaire. Le contrat vous protège tous les deux, modèle et photographe, et peut vous servir en cas d’utilisation frauduleuse des images à défendre vos droits !

Afin de garantir le droit à l’image du/de la modèle mais également votre droit de propriété intellectuelle du photographe, il est important d’avoir une trace écrite de l’accord que vous passez.

Droit à l'image

La livraison des photographies n’implique pas la transmission des droits de propriété intellectuelle sur les images (Art. L111-3 du Code de la Propriété Intellectuelle). Si vous êtes photographe, il est donc important de mentionner dans le contrat que le ou la modèle doit référer à votre site/votre réseau social/votre nom à chaque utilisation de vos photos. Selon l’article L335-2 du Code de la Propriété Intellectuelle, si votre modèle et/ou vos partenaires publient les photos sans en mentionner l’auteur, ils peuvent être poursuivis pour contrefaçon.

Propriété intellectuelle

Imaginons maintenant qu’un photographe propose une collaboration à un(e) modèle. Le photographe espère bien évidemment utiliser les photos réalisées sur ses réseaux sociaux/son book/son site internet. Il ne le peut que si le ou la modèle l’y autorise expressément !
Le mieux est donc de mentionner dans le contrat toutes les utilisations envisagées des photos réalisées, par exemple:

    • site du photographe
    • réseaux du photographe
    • webmagazines
    • blogs dédiés à la photographie
    • ouvrage

Vous pouvez aussi mentionner que le photographe doit tenir le ou la modèle au courant de chaque publication, et qu’il s’engage à ne pas utiliser les photos pour nuire au modèle.

Il est très important aussi de bien préciser une durée d’utilisation des images, quitte à refaire ensuite si besoin après écoulement de cette durée un nouveau contrat dédié à leur utilisation.

signature mairie mariés

La signature d’un contrat: un grand moment !

Protection des données personnelles

Les photographies sur lesquelles figurent des personnes sont considérées comme des données personnelles, ainsi que tout renseignement de contact que le photographe possède sur le ou la modèle: mail, téléphone, adresse… Il est donc important que le ou la modèle consente explicitement dans le contrat à la conservation de ses données pour les utilisations du photographe et pour qu’il puisse démontrer en cas de litige qu’il est l’auteur des images. Pour aller plus loin sur la RGPD, je vous invite à lire cet ouvrage très bien fait de Joëlle Verbrugge, ou bien cet article de la même auteure, plus destiné aux photographes de mariage, donc à adapter ! Ce contrat doit être daté et signé par les deux parties.

Difficultés possibles

Pour éviter les difficultés le mieux est déjà d’imaginer celles possibles et leurs solutions !

Manque d’inspiration

backstage photo couple

Essayez ! Faites des photos simples, regardez-les et imaginez ce qui pourrait être amélioré, petit à petit vous allez arriver a avoir des photos qui vous plairont ! Pensez à varier les poses, chaque détail compte: la position de la main, de la tête, du vêtement… L’important c’est de ne pas se limiter en se disant « y a rien a faire ici … »: observez bien autour de vous !

Mésentente lors de la collaboration

Normalement ça ne devrait pas arriver si vous échangez assez avant avec la personne mais si ça arrive le plus simple est de limiter la durée du shoot. Vous pouvez si vous en ressentez le besoin vous faire accompagner de quelqu’un lors de la première rencontre, en en parlant avec le photographe/le modèle avant !

Météo capricieuse

Il pleut ? Quelle chance ! A vous des rues vides, des photos un peu moins communes et une ambiance qui change !

Foncez ! (Sans prendre la foudre non plus, et bien sûr si vos modèles sont d’accord !)

Photo sous la pluie couple parapluie

La beauté d’un shooting où la météo a fait des siennes !

Déçu du résultat

Ça peut arriver et à tout le monde ! Deux choses positives à en retirer : tout d’abord, vous vous en rendez compte (sans rire , vaut mieux avoir un résultat en dessous des espérances et s’en rendre compte , c’est pas toujours le cas !). Et vous avez sans doute des pistes d’amélioration à en tirer en vous demandant  pourquoi vous n’avez pas réussi ! Cela pourra parfois aussi vous aider à clarifier vos attentes et votre style pour cibler des photographes/modèles qui y correspondront plus.

Matériel de secours

Si vous n’avez pas de matériel de secours difficile de faire autrement mais si vous en avez, préparez le bien, et un peu a l’avance !

Voici par exemple les choses à préparer / vérifier :

Pour les modèles:

  • Pinces, épingles pour attacher les vêtements
  • Pinces et peigne
  • Bouteille d’eau
  • Maquillage ET miroir
  • Vêtements demandés par le photographe
  • Numéro de téléphone du photographe
  • Quelqu’un pour vous accompagner éventuellement !

Pour les photographes:

  • Batteries chargées
  • Cartes SD avec de la place
  • Format des photos configuré en RAW
  • Objectifs
  • Numéro de téléphone du ou de la modèle
  • Contrat d’utilisation des images (si vous en avez un, et sinon on vous conseille d’en faire un)
modele photo lors dune collaboration

Le photographe et la modèle qui comptaient l’un sur l’autre pour apporter un escabeau

Après le shooting

Une fois le shooting fini, la première des choses à faire pour le photographe est de décharger les photos sur l’ordinateur et faire en sorte de ne pas les perdre en les sauvegardant par exemple à plusieurs endroits.

Ensuite communiquez avec la personne qui a décidé de vous faire confiance et qui vous a accordé de son temps, tenez-la informée de l’avancement et si vous avez du retard, prévenez-la. Il ne faut pas oublier que de nos jours tout se sait très vite, il existe même des groupes dédiés pour dénoncer les mauvaises personnes (ne répondent plus aux messages après un shooting, mots ou gestes déplacés…).

Une fois les photos traitées, envoyez-les à la personne et n’hésitez pas à lui demander un retour, que ça soit sur la séance ou sur le résultat des photos! Il est important d’avoir des avis extérieurs pour pouvoir améliorer son travail.

Comment nous fonctionnons lors d'une collaboration

En tant que photographes, lors d’une collaboration gratuite avec des modèles/maquilleurs/fleuristes/wedding planner, notre condition est de pouvoir utiliser les photos sur nos supports de communication.
 
Comme lors de toute séance photo, nous demandons aussi que toute utilisation de nos photos soit faite en mentionnant notre site internet ou l’un de nos réseaux sociaux lors d’une publication sur l’un d’eux.
 
Lors d’une collaboration avec une modèle par exemple, nous livrons rarement plus de 5-6 photos post traitées selon les projets. Si la modèle souhaite des retouches plus poussées ou plus de photos, ce service lui sera facturé comme nous le facturons à nos clients. Une collaboration ne pourra donc pas nous être demandée pour la création d’un book complet, il faudra pour cela passer par nos prestations payantes.
 
Vous pouvez donc tout à fait nous demander de faire une collaboration et obtenir quelques photos retouchées en échange, mais nous acceptons seulement lorsque celle-ci rentre dans notre esthétique et dans les projets que nous avons pour embellir notre site et notre communication.
Par exemple, nous aimons beaucoup faire des collaborations pour des shootings d’inspiration mariage avec différents prestataires (wedding planner, décorateurs, bijoutiers, créatrices de robe…), mais nous ne faisons en ce moment que très peu de collaborations pour des shootings de portrait et de couple, et et presque plus pour des séances de photos de famille.

CONCLUSION

Le point clef pour une bonne collaboration est pour nous l’entente entre le ou la modèle et le ou la photographe, si le feeling ne passe pas alors le résultat a peu de chances de plaire, l’envie au post-traitement sera moins forte aussi… Donc prenez le temps d’échanger, assurez vous du sérieux de la personne avec qui vous souhaitez travailler et restez toujours exigeant avec vous-même.

EXEMPLES DE COLLABORATIONS

 

Si vous souhaitez poursuivre votre lecture à propos des collaborations, nous vous invitons à consulter l’article sur notre collaboration avec Stéphanie.

Ci dessous vous trouverez des photos issues de différentes collaborations effectuées de mai à novembre 2020.

Laisser un commentaire

La photo en collaboration